Le fonctionnement du Comité éthique

SYNTEC Conseil en Recrutement a procédé au renouvellement de la composition de son Comité Ethique lors de sa dernière Assemblée Générale, en mars dernier.

Le nouveau Comité Ethique, élu en 2015, pour une durée de 3 ans se compose de :
– Mme Françoise DISSAUX-DOUTRIAUX
– M. Alain NERVET
– M. Roland CHABRIER
(cf. biographies)

Depuis sa création en 2009, le Comité Ethique de SYNTEC Conseil en Recrutement a pour mission de veiller au respect de la déontologie, de l’éthique et de la confraternité (1).
Il se compose de trois « sages », professionnels du conseil en recrutement élus par les membres du syndicat réunis en Assemblée Générale. Afin d’éviter tout conflit d’intérêt, ces professionnels ne sont plus actifs dans un cabinet membre ou non membre du syndicat, et se sont distingués par une carrière de conseil en recrutement exemplaire et engagée. Le Comité Ethique rend à chaque fin de mandature un rapport d’activités.

A compter de 2012, le Comité Ethique voit ses missions s’étoffer avec :

  • la résolution de litiges (cabinets-cabinets / cabinets-candidats / cabinets-clients)
    Procédure : Le litige sera présenté par courrier/email au secrétariat général de SYNTEC Conseil en Recrutement (sg@syntec-recrutement.org), qui transmettra au Comité Ethique. Le Secrétaire Général et le Comité Ethique apporteront une réponse à cette demande de résolution de litige sous 8 jours.
  • la certification Européenne du Conseil en Recrutement (CERC) :
    Procédure : Tout consultant en recrutement membre de SYNTEC Conseil en Recrutement pourra proposer un dossier de CERC, lequel sera analysé et validé par 2 membres au moins du Comité Ethique, sous 14 jours (2).
  • l’audit des cabinets de recrutements candidats à l’adhésion au syndicat
    Procédure : Au moins un membre du Comité Ethique accompagne le Secrétaire Général lors de l’audit des cabinets qui souhaitent rejoindre SYNTEC Conseil en Recrutement. Son rôle est d’apporter un éclairage pédagogique et préventif sur la déontologie du métier au sein du syndicat, ainsi que sur le règlement intérieur.